Aller au contenu principal
Homme se faisant vacciner

Se vacciner contre les idées reçues !

8 novembre 2019 Incollables

Chaque année, la grippe touche entre 2 et 8 millions de personnes et cause près de 13 000 décès. Et pourtant ce n’est pas compliqué de l’éviter ! Comment ? Grâce à la vaccination ! C’est le moyen le plus sûr et le plus efficace pour se protéger et préserver son entourage ! Un acte à la fois solidaire et responsable qui permet également de faire des économies et donc de faire mieux ! En effet, l’Assurance Maladie a estimé le coût de la grippe à 180 millions d’euros en 2015, un montant principalement lié aux arrêts de travail.

Malgré cela, la vaccination contre la grippe fait encore l’objet de nombreuses idées reçues. En voici quelques-unes...

LE VACCIN PEUT PROVOQUER LA GRIPPE

FAUX !

Il est constitué de virus inactivés car ils ont été neutralisés par un agent chimique, qui ne peuvent en aucun cas transmettre la maladie. En revanche, la protection n’est efficace qu’au bout de 15 jours, il est donc toujours possible d’attraper la grippe. Il faut rester vigilant et adopter quelques gestes simples pour limiter les risques de contagion :

  • Se laver fréquemment les mains, avec du savon liquide de préférence, en les frottant pendant 30 secondes 
  • Utiliser un mouchoir jetable pour se moucher, tousser, éternuer ou cracher, et le jeter après emploi
  • Éviter de serrer des mains ou embrasser vos interlocuteurs pour les saluer
  • Tousser et éternuer dans un mouchoir jetable ou dans son coude
  • Porter un masque jetable si vous êtes malade
  • Aérer régulièrement les pièces afin d’éviter la concentration des microbes
  • Éviter d’exposer un nourrisson ou toute autre personne fragile dans les lieux publics en période d’épidémie de grippe

LE VACCIN FRAGILISE L’ORGANISME

FAUX

Au contraire, il le renforce. Si on attrape un rhume dans les jours qui suivent, c’est parce qu’on a croisé un rhinovirus, comme 99,9 % de la population chaque hiver, et non parce qu’on est fragilisé par le vaccin.

LE VACCIN PROVOQUE LE SYNDROME DE GUILLAIN-BARRÉ

FAUX

Encore une fausse idée reçue ! Le syndrome de Guillain-Barré est une maladie neurologique qui entraine un ralentissement de la transmission du signal nerveux souvent causé par un épisode infectieux. Ce n’est donc pas le vaccin qui provoque ce syndrome, mais le virus de la grippe lui-même.

LE VACCIN EST DANGEREUX POUR LES FEMMES ENCEINTES

FAUX

En réalité c’est l’inverse ! Elles font partie des personnes fragiles et à risque. Elles peuvent se faire vacciner contre la grippe pour protéger le fœtus quel que soit le terme de la grossesse. De plus, les femmes qui allaitent leur enfant peuvent tout à fait se faire vacciner.  

« JE N’AI PAS BESOIN DU VACCIN CAR J’AI DÉJÀ ETE VACCINÉ L’ANNEE DERNIÈRE » ou « PAS BESOIN DE VACCIN J’AI EU LA GRIPPE L’ANNÉE DERNIÈRE ! »

FAUX

Les souches virales changent très souvent et « mutent », c’est-à-dire qu’elles se transforment, sans cesse, au point de n’être plus reconnues par nos anticorps. Le vaccin ne reste donc pas actif d’une année sur l’autre.

LE VACCIN N'EST PAS EFFICACE À 100 %

VRAI

Il est possible qu’en raison des mutations incessantes du virus, le vaccin, préparé à partir des souches qui circulaient il y a six mois dans l’hémisphère sud, ne soit pas efficace à 100 %. Le risque 0 n’existe pas !

Malgré tout, le vaccin reste le moyen le plus utile de vous protéger vous et votre entourage. 

Plus d’informations sur https://www.ameli.fr/bas-rhin/assure/sante/themes/grippe

 

 

Ensemble, améliorons le webzine santé

Le sujet de cet article vous a-t-il intéressé ou appris quelque chose ?