Aller au contenu principal
santé diabète

Un mot sur des maux : la maladie chronique

24 juillet 2020 Reportage

Les maladies chroniques, parfois invisibles comme le diabète, sont responsables de 17 millions de décès dans le monde chaque année selon l’OMS. En France, on considère que 15 millions de personnes, soit environ 20% de la population, seraient atteintes d’une maladie chronique*. Pour y voir plus clair et comprendre l’intérêt de poser le bon diagnostic, OPFM vous propose d’observer de plus près ce qu’est une maladie chronique.

Une fois identifiées avec l’aide de votre médecin traitant, certaines de ces maladies peuvent être prises en charge  en charge par l’Assurance Maladie au titre d’une affection de longue durée (ALD) . Au-delà d’un terme très « médico-administratif », c’est la garantie pour vous d’une meilleure prise en charge  pour améliorer votre quotidien et parfois, éviter de graves complications.

Chronique ou pas chronique ?

Avant toute chose, la manière la plus simple pour savoir si vous êtes concerné par une maladie chronique, c’est d’échanger avec votre médecin généraliste. 
Une maladie chronique est une maladie de longue durée, évolutive avec un retentissement sur la vie quotidienne. Elle peut générer des incapacités voire des complications graves.
Parmi les maladies chroniques :

  • des maladies comme l’insuffisance rénale chronique, les bronchites chroniques, l’asthme, les maladies cardio-vasculaires, le cancer ou le diabète, des maladies lourdement handicapantes, comme la sclérose en plaques ;
  • des maladies rares, comme la mucoviscidose, la drépanocytose et les myopathies ;
  • des maladies transmissibles persistantes, comme le Sida ou l’hépatite C ;
  • enfin, des troubles mentaux de longue durée (dépression, schizophrénie, …)

Ce sont des pathologies qui vont évoluer plus ou moins rapidement avec des complications plus ou moins graves ; dans nombre de cas, elles peuvent déboucher sur un risque d’invalidité, ou de handicap temporaire ou définitif.

La région Grand Est championne du diabète

Souvenez-vous, dans le film Le Parrain 3, Michael Corleone interprété par Al Pacino vit avec un diabète de Type 2 . Il n’est pas français mais il aurait pu... En France, le diabète de type 2 concernait près de 5 millions de personnes en 2016 (8% de la population). Le nombre de patients traités et de cas ne cessent de progresser. Cette pathologie est un enjeu de santé publique surtout dans le Grand Est où l’on compte le nombre de cas le plus élevés de France métropolitaine après les Hauts-de-France.  
Les études indiquent qu’en France près de 700 000 adultes sont diabétiques mais l’ignorent, ce qui représenterait 42 400 adultes dans le Grand Est. Ce retard de diagnostic favorise la survenue de complications cardiovasculaires, ophtalmologiques, neurologiques, rénales, etc. Les dépenses directement liées au diabète et à ses complications atteignaient 7,9 milliards d’euros en 2014.**

Sophia pour vous accompagner… 

Depuis plus de 10 ans l’Assurance Maladie propose gratuitement un service d'accompagnement appelé sophia pour aider les personnes souffrant d’asthme et de diabète à 

  • mieux vivre au quotidien en connaissant mieux leur maladie et ses traitements afin de favoriser une meilleure observance,
  • limiter les risques de complications en adaptant leurs habitudes de vie.

Plus d’informations sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/assurance-maladie/service-sophia-pour- accompagner-les-malades-chroniques
 

* Ministère de la santé plan 2007-2011
** Projet régional de santé 2018-2027 – ARS Grand Est

Ensemble, améliorons le webzine santé

  • Étoile
  • Étoile
  • Étoile
  • Étoile
  • Étoile

Le sujet de cet article vous a-t-il intéressé ou appris quelque chose ?