arrêt de travail

Mon médecin vient de me prescrire un arrêt de travail… Quelles sont mes démarches ?

Le diagnostic est tombé, votre médecin vient de vous arrêter… Quelles sont vos démarches pour le paiement de vos indemnités journalières ?

Le diagnostic est tombé, mon médecin vient de me prescrire un arrêt de travail… Comme il est au top avec toutes les démarches administratives, il a télétransmis mon arrêt de travail directement à la CPAM de mon département.

« Plus de stress pour respecter le délai de 48 heures maximum pour transmettre votre arrêt… Et dans votre état, c’est bienvenue ! Et puis votre dossier sera traité dans les meilleurs délais pour votre indemnisation. Pensez-juste à informer votre employeur avec ce papier-là !»

Dans le Bas-Rhin, en 2017, ce sont 282 560 arrêts de travail qui ont été télétransmis par les médecins, directement à l’Assurance Maladie. 1 arrêt de travail sur 3 suit aujourd’hui ce parcours dématérialisé, plus simple et avantageux pour les patients.

Concrètement, comment ça se passe ?

En cas de télétransmission de l’arrêt de travail à la CPAM, le médecin ne remet que le volet 3 de l’arrêt de travail à son patient, qui doit le transmettre à son employeur ou à son agence Pôle emploi, toujours sous 48 heures.

La télétransmission, c’est plus sûr !

L’Assurance Maladie propose ce mode de transmission de l’arrêt de travail qui compte bien des avantages :

Pour le patient :

  • Fini le stress du délai de 48 heures pour transmettre les 2 volets de son arrêt à la CPAM, alors qu’on est mieux au fond de son lit ou au chaud chez soi. Les volets 1 et 2 sont transmis automatiquement du médecin à la CPAM.
  • Le délai de 48 heures est ainsi garanti et raccourci.
  • L’arrêt est transmis automatiquement et traité immédiatement par la CPAM.
  • Le patient n’a plus à remplir le formulaire, à affranchir le courrier et à le poster.

Du côté de la CPAM :

  • C’est l’assurance d’un dossier bien et lisiblement renseigné ; pas de possibilité de falsification non plus (ça arrive !)
  • Un traitement facilité du dossier et plus d’efficacité pour procéder au paiement des indemnités journalières.

Pour le médecin :

  • Quelques secondes suffisent pour renseigner et transmettre le formulaire et rendre service à son patient.
  • C’est aussi une aide pour observer les durées indicatives proposées pour chaque pathologie, puisqu’elles sont intégrées au formulaire en ligne.

Si le médecin ne télétransmet pas, il vous remet les 3 volets papier de l’arrêt de travail, à vous d’envoyer les volets 1 et 2 à votre CPAM de rattachement et le volet 3 à votre employeur ou à Pôle emploi. Le tout dans un délai de 48 heures maximum !

Pour tout savoir sur le parcours de l’arrêt de travail, on vous dit tout sur https://www.on-peut-faire-mieux.com/