Aller au contenu principal
Repas de Noël

Fêtes de fin d'année : pas de leçon de morale, juste quelques idées

20 décembre 2019 En bref

La table nous est culturellement très chère, alors loin de nous l'idée de jouer les rabat-joie avec des statistiques glycémiques, des indices cholestéroliens et le rappel des causes de l'infarctus. Et nous laisserons aux magazines le soin de vous rappeler les mille et une formules miracles pour perdre du poids sans se priver, de vous prouver que le gras est finalement bon, de faire l'apologie du régime à base d'infusion de cosses de petit-pois dont les bienfaits sont connus depuis l'antiquité.

On peut faire mieux va se limiter au domaine du bon sens, avec quelques affirmations incontestables, qui ne soulèveront pas l'ombre d'une polémique, ni gastronomique ni scientifique.

• Mettre un pied devant l'autre, et recommencer

C'est vrai toute l'année, ça l'est encore davantage dans les périodes de fête : il faut bouger, prendre l'air, faire un peu d'exercice, briser le cercle apéritif-repas-sieste-apéritif… La marche est notre dénominateur commun à tous, elle se pratique sans équipement et à toute heure, en ville ou dans les bois. Et elle permet de poursuivre les conversations sur ce que l'on a ou que l'on va manger, il ne faut pas perdre l'essentiel de vue. Une heure par jour, chiche ?

• Le verre d'eau, toujours présent, toujours rempli

L'alcool n'étanche pas la soif, elle déshydrate l'organisme, comme le prouve ce mal de crâne plein de reproche, au lendemain du réveillon. En mettant un verre d'eau à disposition de vos hôtes et en veillant à ce qu'il soit souvent rempli, vous réduisez à la fois la cause et l'effet : moins d'alcool et plus d'hydratation, l'addition sera moins lourde et la nuit plus légère. Pas de tournée de vin sans tournée d'eau, ça marche ?

• Préparez les doggy bags

Vous avez invité famille et amis et comme de bien entendu, il reste assez de gigot, de fromages et desserts pour trois familles nombreuses. Alors, partagez ! Sinon, vous allez tourner autour du frigo, en répétant que "ce serait dommage de gâcher". Et, non content d'avoir abusé la veille, vous remettrez le couvert plusieurs jours de suite. En prévoyant quelques emballages adéquats, vous ne ferez que des heureux. Vous serez prêt ?

• Chic, une soupe

Les débats sur les bienfaits comparés des x variétés de jeûne à la mode suffiraient à vous couper l'appétit. Comme promis, on peut faire mieux ne vous propose ici que des valeurs sûres : après les excès, une soupe, une tranche de pain, la fin de la saison 3 et au lit ! C'est pas beau la vie ? A moins de choisir la recette au foie gras double crème, une soupe comme plat unique de vos dîners post-réveillon est une bonne idée. C'est bon, vite fait, ça contente les sens et ça se digère bien. On essaye ?

Nous espérons que cette modeste contribution à une fin d'année légère vous sera profitable. Mais, rappelez-vous qu'au moment de vous resservir pour la troisième fois de cette succulente charlotte, c'est vous qui tenez le manche de la cuiller.

Bonnes fêtes !

 

Ensemble, améliorons le webzine santé

Le sujet de cet article vous a-t-il intéressé ou appris quelque chose ?