Aller au contenu principal
CONSULTATION TÉLÉEXPERTISE

Comment vous e-santé vous ? 3/4 : la téléexpertise

29 mai 2020 Reportage

Vous l’avez désormais bien compris : la e-santé est en pleine éclosion grâce au développement de nouveaux outils ou services numériques au bénéfice des pratiques médicales.

Cette médecine à distance est une autre façon de soigner mais qui offre les mêmes exigences de qualité et de sécurité qu’un acte classique. La téléconsultation pratiquée par Juliette bien avant notre entrée en confinement en est un exemple probant…

Aujourd’hui, arrêtons-nous sur une autre composante de la télémédecine également en plein essor : la téléexpertise.

Rose est chatouilleuse

Depuis plusieurs jours, le Dr Albert, médecin-coordonnateur de l’Ehpad « Les Magnolias », tente désespérément de convaincre Rose, la grand-mère de Juliette, de se faire ausculter par un autre médecin.
Rose est diabétique : la moindre lésion sur ses pieds doit donc être traitée rapidement pour prévenir les risques de complications ou leur aggravation. Or, lors d’une consultation, le Dr Albert a constaté, sur l’un de ses pieds justement, la présence d’un durillon qui ne guérit pas et qu’il ne sait plus trop comment traiter. Il veut donc faire examiner Rose par un spécialiste. Le problème, c’est que Rose est chatouilleuse, donc pour elle : « hors de question qu’on me tripote les pieds ! ».
Mais aujourd’hui, le Dr Albert pense avoir trouvé la solution. Il va proposer à Rose de réaliser cet examen par téléexpertise. Son confrère, qu’il a déjà sollicité pour lui demander son avis d’expert, est équipé. Reste à obtenir l’accord de Rose.

Décodage

La téléexpertise est un acte médical qui se déroule entre deux médecins, soit directement, soit par messagerie sécurisée mais toujours avec le consentement du patient. L’objectif est, pour le médecin à l’origine de la sollicitation, de recueillir l’avis ou l’expertise d’un confrère spécialisé dans un domaine sur un point de santé de son patient.

Cette nouvelle pratique permet surtout une prise en charge plus rapide des patients notamment parce qu’elle réduit les délais d’obtention d’un rendez-vous avec certains spécialistes…

L’acte de téléexpertise est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie. Il fait l’objet d’une facturation directe entre l’Assurance Maladie et les professionnels de santé concernés. Le patient en retrouve trace dans son décompte sous l’intitulé « Téléexpertise ».
Rose a bien compris les avantages de ce dispositif. « Tant qu’on ne me tripote pas les pieds, je suis d’accord ! ». Le Dr Albert va donc pouvoir transmettre à son confrère, via sa messagerie sécurisée, la photo du pied de Rose afin de recueillir son avis sur la meilleure manière de le soigner.

À noter
La téléexpertise pourrait être ouverte à d’autres catégories de patients d’ici fin 2020.

Quelle différence avec la télésurveillance ?

La télésurveillance permet à un professionnel de santé d’interpréter à distance des données médicales recueillies sur le lieu de vie du patient. L’obtention de ces données est nécessaire au bon suivi médical du patient et permet, le cas échéant, de prendre des décisions relatives à sa prise en charge.

Maintenant que Rose a testé la téléexpertise, elle a bien compris les avantages de ces nouveaux services dans le suivi de sa maladie. Elle a donc accepté que Juliette lui fasse installer un dispositif de télésurveillance qui mesure de manière régulière sa tension artérielle. Comme ça, pas de souci de complications !

L’enregistrement et la transmission des données peuvent être automatisés ou réalisés par le patient lui-même ou par un professionnel de santé.

Pour en savoir plus
Rendez-vous sur ameli.fr ou sur le site de l'Agence du numérique en santé (esante.gouv.fr).

Après la téléconsultation, le Dossier Médical Partagé et la téléexpertise, ne manquez pas le dernier épisode de notre e-santé Tour : la carte Vitale dématérialisée !

Ensemble, améliorons le webzine santé

Le sujet de cet article vous a-t-il intéressé ou appris quelque chose ?