Aller au contenu principal
Brosse à dents, dentifrice

Choisir le bon dentifrice

4 septembre 2020 Incollables

Comment s’y prendre pour choisir le bon dentifrice ? Il y a le goût et la texture, mais là vous êtes mieux placé pour choisir, c’est très personnel. Par contre l’incontournable c’est le fluor, à la bonne concentration.

Pourquoi le fluor est-il indispensable ? Quel est son pouvoir ?

Le fluor a une action topique, c’est-à-dire qu’il va agir à l’endroit où il est appliqué au contact des dents. Il reste présent dans la salive et continue à agir au-delà du brossage. Il est plus efficace s’il est frotté sur la dent (brossage) qu’en simple rinçage (bain de bouche).

Le fluor a trois super pouvoirs : 

  • il permet la reminéralisation de l’émail et de la dentine (la matière qui se trouve immédiatement sous l'émail des dents), et ainsi une meilleure protection de la dent face à l’attaque acide, donc à l’attaque carieuse ;
  • il perturbe l’adhésion des bactéries cariogènes à la surface de la dent ;
  • il possède  un pouvoir de réparation quand la dent a une carie de surface qui ne touche que l’émail : il va permettre de reminéraliser ces zones attaquées et de réparer la dent.

À quelle concentration ?

L’union Française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) a révisé ses recommandations en matière de fluor en 2019 en fonction de l’âge et du risque carieux de chaque patient. Jusqu’à 6 ans, il est préconisé une concentration de 1 000 ppm, et au-delà de 6 ans une concentration de 1 500 ppm.
Votre chirurgien-dentiste peut vous prescrire, en fonction de votre risque carieux, un dentifrice plus concentré en fluor disponible uniquement en pharmacie. Pour cela, il réalisera au préalable une évaluation de vos apports fluorés.

Quelle quantité de dentifrice dois-je mettre sur ma brosse à dent ?

On a tous en tête l’image de la publicité avec une belle ligne de dentifrice sur toute la longueur de la brosse. Mais ça c’est la pub. En réalité il faut bien moins de dentifrice. La quantité idéale ce n’est pas plus gros qu’un petit pois. 
On pense tous qu’en mettre plein c’est mieux, et que quand ça mousse ça marche mieux. Et bien non, quand ça mousse on ne voit plus où l’on brosse. Ça devient vite gênant et on est obligé de cracher, de rincer. Résultat, on écourte le brossage et surtout on écourte le temps de contact du fluor avec la surface de dents. Donc on diminue l’efficacité du dentifrice. 
Retenez ceci : le petit pois suffit !

Brosse à dent mouillée ou sèche ? 

Le dentifrice s’applique sur une brosse à dents sèche, inutile de la passer sous l’eau. Pourquoi ? Le fluor est fortement soluble dans l’eau, vous en diminueriez le pouvoir en passant la brosse sous l’eau.
De plus la composition et la texture du dentifrice sont étudiées pour un maximum d’efficacité sans adjonction d’eau.


Et le dentifrice qui donne les dents blanches ?

Ces dentifrices ont en réalité un pouvoir plus abrasif qui peut abîmer la surface de l’émail, un peu comme le tampon Jex® dans votre poêle anti adhésive Téfal®. Ça raye l’émail. Pour un blanchiment de vos dents, il est préférable de demander conseil à votre dentiste. Histoire de ne pas finir comme Ross dans Friends, souvenez-vous : 

via GIPHY

Et le dentifrice bio ?

Les fabricants doivent répondre à des exigences pour être certifié bio. Le fluor rentre alors dans cette certification. Alors pourquoi pas mais sans négliger cette présence de fluor à concentration suffisante. Sans fluor, le dentifrice perd l’essentiel de son pouvoir.

Et le dentifrice « fait maison » ? 

Alors soyons clair, c’est non, vous n’aurez pas de fluor. Un dentifrice sans fluor n’a pas d’intérêt dans la prévention de la carie.


Résumons :

Le dentifrice c’est toujours avec du fluor. 
Une concentration de 1500 ppm à partir de 6 ans. 
Sans passer la brosse sous l’eau avant le brossage.
Le petit pois suffit !
 

Ensemble, améliorons le webzine santé

Le sujet de cet article vous a-t-il intéressé ou appris quelque chose ?

personnages se serrant la main

Autour de la santé bucco‑dentaire, les bonnes pratiques existent !

Clément
55290 Bure
2 avril 2020

Le dentiste, c'est une fois par an. Je me mets un rappel sur mon agenda et je m'y tiens. Et du coup, les "travaux d'entretien" sont assez réduits et ce n'est jamais grave.

Santé bucco-dentaire

Haut
216

Sandrine
78390 Bois d'Arcy
20 juillet 2020

Une brosse à dents ne peut atteindre que 60% de la surface des dents. Du coup, j'utilise chaque jour une brossette interdentaire (que je change régulièrement). C'est moins agressif que le fil dentaire et j'évite surtout les cures-dents, très agressifs pour les gencives.

Santé bucco-dentaire

Haut
169

Gabrielle
57580 Adaincourt
26 mars 2020

Je n'ai pas de très belles dents parce que je n'y ai jamais fait très attention. Et aujourd'hui, je le regrette, parce que ça me complexe un peu. Du coup, avec mes enfants, je suis intraitable sur le brossage.

Santé bucco-dentaire

Haut
149

Découvrir d'autres
bonnes pratiques
Partager mes
bonnes pratiques

Lire aussi...

dentiste

Comment faire soigner ses dents et bénéficier d'un remboursement à 100% ?

27 mars 2020 Le dossier du mois

Soigner ses dents, c'est important pour un joli sourire mais surtout une bonne santé. Seulement, vous n'avez peut-être pas les moyens d'…

femme qui sourit

Le dentiste : un ami qui vous veut du bien

21 août 2020 Reportage

Vous avez les mains moites, vous avez le souffle court. Le bruit de la fraise vous fait paniquer... La simple évocation du mot dentiste…

dentiste

Vous souhaitez en savoir plus sur la santé bucco‑dentaire ou tester vos connaissances ?

C'est par ici