Cancers mieux manger

Cancers : mieux manger pour diminuer les risques

Près d’un quart des cancers sont attribués à l’alimentation.
Et si on changeait nos habitudes dans nos assiettes ?

Selon l’Institut national du cancer, 40% des cancers pourraient être évités si nous changions nos comportements quotidiens. Car de nombreux cancers résultent de nos modes de vie : tabac, alcool, alimentation déséquilibrée, manque d’exercice, surpoids. Mais aussi UV, pollution de l’air, expositions professionnelles… En commençant par changer nos habitudes alimentaires, on peut déjà agir au quotidien. Voici 4 bonnes habitudes à adopter.

Des fruits et des légumes, sans modération !

Mangez au moins 5 fruits et légumes par jour !”. Vous avez déjà entendu mille fois ce conseil. Mais savez-vous que consommer des fruits et des légumes diminue le risque de développer plusieurs cancers comme celui de la bouche, de l’oesophage, de l’estomac ou encore du poumon ? En effet, grâce à leur richesse en fibres, en vitamines et en minéraux les fruits et les légumes jouent un rôle protecteur. Sans oublier que leur faible apport en calories contribue à diminuer le risque de surpoids.
Pour notre santé, on mise donc sur les fruits et légumes sous toutes les formes (crus, frais, en conserve ou surgelés). Et non, les pommes de terre ne sont pas des légumes…

Faites le plein de fibres

On en trouve dans de nombreux aliments de la vie quotidienne, tels le pain, les fruits et les légumes ainsi que les aliments céréaliers (pain complet, pâtes complètes, riz complet…).
Mais aussi dans les légumes secs (lentilles, haricots secs) qui en sont particulièrement riches. Pensez-vous en manger suffisamment, c’est-à- dire au moins une fois par jour ? Selon une récente étude de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses), les quantités de fibres absorbées par les adultes (20 g/j) en France demeurent trop faibles par rapport aux recommandations (30 g/j).

Doucement avec le saucisson !

D’un point de vue nutritionnel, toutes les viandes sont intéressantes pour notre organisme (apports en protéines, fer, zinc, vitamine B12). Pourtant, l’excès de viandes rouges et celui de charcuterie augmente le risque de cancer colorectal. Tout comme on sait qu’il augmente le risque de cancer de l’intestin et de l’estomac, selon les derniers rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé. Par conséquent, ces aliments doivent rester des petits plaisirs occasionnels (sans dépasser 25 g par jour, selon les autorités sanitaires).

3 produits laitiers par jour

Si le PNNS (Programme National Nutrition Santé) recommande aujourd’hui de consommer trois produits laitiers par jour, en les alternant (lait, fromage, yaourt, fromage blanc), ce n’est pas pour rien. En effet, la consommation quotidienne de produits laitiers est un facteur favorable à la prévention du cancer colorectal. Attention, ne sont pas concernés le beurre, la crème ou encore la glace, vous vous en doutez.
Voilà pour l’essentiel à retenir. Mais d’une manière générale, on évite aussi de manger trop sucré, trop salé et trop gras. Pour mieux manger, rendez-vous sur le site ameli.fr pour faire le plein de recettes si vous êtes en panne d’idées !

Et on n’oublie pas qu’une bonne alimentation doit aussi être associée à une activité physique régulière : monter des escaliers, marcher, faire du vélo, nager… En bref, on se bouge contre la sédentarité.
Vous avez encore un doute sur les bienfaits de nouvelles habitudes pour prévenir les cancers ? Pour faire le point, prêtez-vous à ce test en ligne de l’Institut national du cancer, qui ne prend prend que 3 minutes.