Aller au contenu principal
sommeil

Bon allez, un dernier épisode et au lit !

8 janvier 2021 En bref

Vous connaissez pourtant la chanson et malgré la fatigue et l’appréhension de ce réveil laborieux du lendemain, vous avez finalement craqué : il est 2 heures du matin et vous venez de finir la première saison de votre série préférée du moment. Cette pratique appelée binge-watching peut avoir des conséquences néfastes sur votre santé. Pourquoi ? La réponse ici.


Ce phénomène a le vent en poupe depuis quelques temps, particulièrement durant les derniers confinements. Le binge-watching, combinaison des termes « binge » (beuverie, en anglais) et de « watching » (regarder), consiste à enchaîner les épisodes d’une série (voire son intégralité) ou les films d’une saga sur une période restreinte, le plus souvent sans pause. 

Tout comme 9 Français sur 10, il se pourrait bien que vous pratiquiez le binge-watching (étude « State of Online Video » réalisée en 2019 sur la consommation de vidéos en ligne). 
Pour la plus célèbre des plateformes de streaming (celle qui commence par un N, vous voyez de qui on parle ?), il suffirait de regarder 2 à 6 épisodes d’une série télévisée à la suite pour entrer dans la catégorie des binge-watcheurs. Édifiant, non ?

« Ah oui, quand même ! Mais alors, c’est (vraiment) grave docteur ? » 

Dans le fond, il n’y a rien de mal à enchaîner plusieurs épisodes d’une série à la suite. Le problème se pose lorsque la consommation devient excessive, habituelle et qu’elle a une influence négative sur votre vie quotidienne (et votre santé par extension). Ce principe de consommation raisonnée ou excessive est également applicable à la pratique du jeu vidéo, nous vous en parlions dans un précédent article.

Selon une étude menée par des chercheurs américains et belges publiée dans la revue scientifique Journal of Clinical Sleep Medicine, le binge-watching perturbe principalement le temps et la qualité du sommeil en favorisant notamment les insomnies. Et en matière de sommeil, nous vous le disions : on peut faire mieux.

Bonus : OPFM a déniché pour vous une méthode simple élaborée par un coach sportif canadien, Craig Ballantyne, qui permet de retrouver un rythme sain pour le corps et d’améliorer votre sommeil. 
Il s’agit de la méthode 10-3-2-1-0 :

  • 10h avant le coucher : arrêt de la caféine ou produit énergisant pour le corps (boissons sucrées, thé, café, etc.)
  • 3h avant : arrêter de manger (ou boire de l’alcool)
  • 2h avant : arrêter de travailler, ce qui permet au cerveau et à vos yeux de se reposer
  • 1h avant : ne plus se positionner devant des écrans (ordinateur, TV, smartphone, tablettes, etc.)
  • 0 : le nombre de « rappel » du réveil du matin, il n’est pas nécessaire de rajouter des réveils aux réveils si le sommeil est réparateur !

via GIPHY

« Je vous le confirme, il y a des risques en série(s) ! »

 Au-delà des effets sur le sommeil, binge-watcher peut avoir d’autres répercutions sur votre santé. On ne vous apprend rien en vous disant que la sédentarité n’est pas favorable à votre bonne santé. Rester avachi sur votre canapé de nombreuses heures de façon excessive et habituelle en fait partie. La liste des troubles liés à la sédentarité est longue et on y retrouve par exemple l’augmentation des risques de maladies chroniques ou des douleurs au dos liées à une mauvaise posture… Rendez-vous sur ameli.fr pour en savoir plus.

L’alimentation est également impactée par cette pratique. Regarder des films et des séries incite à manger, et bien souvent, on cuisine rapidement afin de vite retourner à la suite de la saison en cours. De plus, la sensation de satiété est altérée lorsqu’on est concentré devant un écran. Le paquet de chips vidé à la fin du 3e épisode et la tablette de chocolat terminée au 5e. Ça vous parle ? Tout cela, en excès, peut amener à une prise de poids et à des problèmes de santé liés à une mauvaise alimentation.


Voici quelques conseils à suivre pour dévorer vos séries en toute sérénité : 

  • Se fixer un temps défini et dédié 
  • Faire des pauses : se lever de temps en temps, faire quelques pas, s’étirer 
  • Reposer ses yeux : cligner des yeux plus souvent, fermer les yeux, regarder au loin 
  • Éviter les écrans juste avant le coucher 
  • Ne pas exagérer : le binge-watching ne doit pas devenir une habitude. 

Pour finir, même s’il est très agréable et facile de se laisser happer par l’histoire passionnante d’une série, comme tout le reste, il s’agit d’un loisir à consommer avec modération !

Ensemble, améliorons le webzine santé

Le sujet de cet article vous a-t-il intéressé ou appris quelque chose ?

On joue

Incollable sur tous les sujets santé ?

Participants au quiz

Plutôt patient modèle ou habitudes à revoir ? Testez vos connaissances et découvrez quel type de patient vous êtes avec les tests et quiz préparés par les équipes d’On Peut Faire mieux.

Je joue