Aller au contenu principal

Incollable sur le transport médical ?

Question n°1 / 5

Je peux me rendre à l’hôpital avec un véhicule médicalisé et demander ensuite à mon médecin une prescription pour que le transport me soit remboursé.

Réponse n°1

C'est faux !

Vous devez impérativement déjà avoir la prescription au moment du transport pour être pris en charge. C’est au médecin d’apprécier si votre degré d’autonomie nécessite un transport pris en charge par l’Assurance Maladie.

Quitter le quiz

Question n°2 / 5

Un transport médical se fait forcément en ambulance.

Réponse n°2

C'est faux !

L’appellation « transport médical » regroupe différents types de véhicules : les ambulances évidemment, mais aussi les Véhicules sanitaires légers (VSL), les taxis conventionnés, ou encore la voiture personnelle et les transports en commun dans certains cas. Tout est question de pathologies, d’état de santé, et le remboursement est indissociable d’une prescription médicale !

Quitter le quiz

Question n°3 / 5

Lorsque mon médecin établit une prescription pour un véhicule médicalisé, je peux tout de même utiliser mon véhicule personnel.

Réponse n°3

C'est vrai !

Vous pouvez tout à fait prendre votre voiture en lieu et place d’un VSL ou d’un taxi conventionné. Vos frais liés à un transport médical en véhicule personnel sont remboursés dès lors qu’une prescription est établie en amont. Et pour favoriser un remboursement toujours plus rapide, l’Assurance Maladie a développé Mes Remboursements Simplifiés, un site internet dédié qui permet d’être remboursé.e en une semaine.

Quitter le quiz

Question n°4 / 5

Partager un taxi conventionné ou un VSL est interdit.

Réponse n°4

C'est faux !

Il est tout à fait possible de partager son taxi conventionné ou son véhicule sanitaire léger ! Il n’est évidemment pas question de les transformer en minibus, mais jusqu’à 3 personnes peuvent prendre le même moyen de transport, dès lors que le détour est minime. C'est le transporteur qui vous le proposera, en fonction des courses qu'il a à effectuer ce jour-là.

Quitter le quiz

Question n°5 / 5

C’est moi qui choisis le mode de transport que je souhaite utiliser pour venir ou repartir de l’hôpital.

Réponse n°5

C'est faux !

C’est votre médecin qui, en fonction de votre état de santé, prescrit le mode de transport le plus adapté. Dans de nombreux cas, aucun mode de transport spécifique ne se justifie, vous n’avez donc pas de prescription et ne pourrez donc pas être remboursé. Dans les autres cas, c’est souvent votre niveau d’autonomie qui permettra au médecin de prescrire le bon mode de transport. Vous devez rester allongé.e ou demi-assis.e ? Ambulance. Vous avez besoin d’une aide pour vous déplacer ? VSL ou taxi conventionné. Vous pouvez vous déplacer seul.e ou accompagné.e d’un proche ? Véhicule personnel ou transports en commun !

Votre score :

Le transport médical, ça ne roule pas vraiment pour vous et certaines idées fausses semblent encore bien ancrées. Pas de panique, on peut faire mieux ensemble ! Apprenez les réflexes à adopter, abonnez-vous à notre newsletter et lisez régulièrement les articles du webzine !

Votre connaissance du transport médical est encore partielle, pourtant vous êtes aussi concerné.e, car nous avons tous un rôle à jouer. Notre prescription pour en savoir plus ? Découvrir les réflexes à adopter, vous abonner à notre newsletter et lire régulièrement les articles du webzine !

Bravo, vous semblez en effet incollable sur le transport médical. C’est avec des idées claires, des informations justes et un comportement adapté que chacun d’entre nous peut vraiment être acteur d’un système en bonne santé qui permet à tous d’être bien pris en charge ! Notre prescription pour aller plus loin ? Un abonnement à notre newsletter et la lecture régulière des articles du webzine !

Bien agir
avec les transports
Partager
mes bonnes pratiques