Aller au contenu principal

Transport médical…
on peut faire mieux, ensemble !

Réflexe n°1 :
Admettre la prescription de transport comme une prescription médicale

Pourquoi c’est important ?

Véhicule personnel, transports en commun, ambulance, Véhicule Sanitaire Léger, taxi conventionné, il y a tellement de solutions de transports qu’il est difficile de choisir. Ça tombe bien, vous n’avez aucun choix à faire ! C’est en effet votre médecin qui détermine, selon votre état de santé, si un transport médical est nécessaire et lequel est le plus adapté. Vous devez rester allongé.e ou être surveillé.e ? Ambulance incontournable. Vous avez besoin d’aide ou des effets secondaires d’un traitement ou d’une opération sont possibles ? Le VSL ou le taxi conventionné sont plus adaptés. Vous pouvez vous déplacer seul.e ou accompagné.e d’un proche ? Votre médecin prescrira un déplacement en transport en commun ou en véhicule personnel. Et pas question de rechigner, négocier, demander un jet privé. De toute façon, seule la prescription médicale permet d’être remboursé.e !

Le saviez-vous ?

Si votre médecin vous a prescrit un transport du type VSL ou taxi conventionné, mais que votre mari/femme/fille/fils/voisin/amie/poisson rouge peut vous accompagner en voiture, vous pourrez aussi faire une demande de remboursement.

Réflexe n°2 :
privilégier son véhicule personnel ou les transports en commun

Pourquoi c’est important ?

Qui dit ambulance ou VSL, dit suivi et accompagnement professionnel, mais aussi attente, prise de rendez-vous et franchise médicale de 2€ par trajet. Dans certains cas, vous n’avez pas le choix. Mais dans d’autres situations, à confirmer avec votre médecin lors de la prescription, vous pouvez opter pour votre véhicule personnel ou les transports en commun. Des modes de transports plus souples, plus économiques, plus sympathiques aussi. Car à moins que vous ne demandiez à une personne que vous n’appréciez pas de vous accompagner, le transport médical en véhicule personnel ou en transport en commun est souvent plus rassurant et plus confortable car vous êtes avec l’un de vos proches. Un point non négligeable quand on doit se rendre à un examen ou à un soin difficile qui demande un peu de soutien. Et pour le retour c’est pareil ! Mais attention, le remboursement se fait toujours sous conditions, la première d’entre elles étant qu’il y ait une prescription.

Le saviez-vous ?

3 clics suffisent pour bénéficier du remboursement de son transport personnel en moins d’une semaine. Pour cela, il suffit d’utiliser l’application Mes Remboursements Simplifiés (MRS) !

Réflexe n°3 :
partager son VSL ou son taxi

Pourquoi c’est important ?

Dans certains cas, le transport assis professionnalisé (VSL ou taxi conventionné) est indispensable. Le médecin a été formel, pas de véhicule personnel ou de transports en commun cette fois-ci. Mais la vraie bonne idée, c’est de partager son VSL ou son taxi avec d’autres patients. Première bonne raison, le montant de votre facture de transport peut être réduit de 20% au minimum. Deuxième bonne raison, en plus de faire du bien à votre portefeuille, vous faites du bien à la planète. Troisième bonne raison, vous partagez un moment qui peut s’avérer bien sympathique. Vous ne partirez peut-être pas en vacances ensemble à l’issue du trajet mais parler de sa convalescence à la maison ou comparer ses bobos et ses douleurs peut être plutôt réconfortant.

Le saviez-vous ?

Entre 2 et 3 personnes peuvent prendre place dans un taxi conventionné ou un VSL, à condition que le détour soit minime. Une occasion comme une autre de faire connaissance !

Quel patient êtes-vous ?

Vous avez tout lu, tout compris ? Voyons voir si vous avez bien les bons réflexes. Ce petit test à vocation humoristique force volontairement les types de comportements pour vous aider à prendre conscience de façon ludique que vous avez sans doute déjà la bonne attitude, mais qu'on peut faire mieux.

Accéder au test