Aller au contenu principal

Incollable sur la santé bucco dentaire ?

Question n°1 / 5

La recommandation officielle, c'est deux brossages par jour

Réponse n°1

C'est vrai !

Les deux brossages obligatoires sont ceux du matin et du soir, après le petit-déjeuner et après le dîner, avec une durée de deux minutes. Et si vous complétez le brossage du soir par le passage d'un fil dentaire ou de brossettes interdentaires, c'est encore mieux. Et bien entendu, après le brossage, pas de grignotage, sinon les sucres reprendront de plus belle leur activité favorite : alimenter les bactéries qui sont responsables des caries.

Quitter le quiz

Question n°2 / 5

Le fluor dans le dentifrice, ça ne sert à rien

Réponse n°2

C'est faux !

Le fluor est bien l'élément le plus important du dentifrice, c'est lui qui permet d'éviter l'apparition des caries dentaires. Le fluor agit par contact sur les dents : c'est l’une des raisons pour lesquelles le brossage doit durer au moins deux minutes, le temps que le fluor fasse son action.
Attention, la dose nécessaire de fluor n'est pas la même pour les enfants et les adultes : demandez conseil à votre chirurgien-dentiste ou à votre pharmacien.

Quitter le quiz

Question n°3 / 5

La carie attaque la dent de l'intérieur

Réponse n°3

C'est faux !

On croit souvent que la carie se développe à l'intérieur de la dent : c'est faux. La carie progresse à partir de la surface des dents, elle attaque d'abord l'émail, y creuse un trou d'abord invisible, puis progresse vers l'intérieur jusqu'à attaquer la pulpe. La bonne nouvelle c'est que, comme l'attaque est visible à la surface de la dent, le chirurgien-dentiste pourra la détecter lors de votre prochaine visite annuelle.

Quitter

Question n°4 / 5

L'ennemi n°1, c'est le sucre

Réponse n°4

C'est vrai !

Même si les caries peuvent avoir différentes origines, tout le monde s'accorde sur ce point : le sucre est le principal facteur de développement des caries. Dès le plus jeune âge, il faut limiter les boissons sucrées, les gâteaux, les friandises… et plus particulièrement en dehors des repas. En effet, le grignotage augmente la durée de contact des aliments avec les dents ce qui favorise les attaques bactériennes.

Quitter

Question n°5 / 5

La plaque dentaire protège les dents

Réponse n°5

C'est faux !

Évidemment, la plaque dentaire est l'ennemie de vos dents. Petit rappel du mécanisme de sa formation : des bactéries, naturellement présentes dans notre bouche, se développent de façon excessive en présence de sucre ; en se combinant avec la salive, elles forment alors un enduit invisible qui couvre les dents, c'est la fameuse plaque dentaire. D'abord invisible, elle se transforme ensuite en tartre et offre aux bactéries un contact permanent avec l'émail, qu'elles ont tout loisir d'attaquer, en produisant des acides.

Votre score :

Aïe, la santé bucco-dentaire, ce n’est pas trop votre truc et certaines idées fausses semblent encore bien ancrées. Pas de panique, on peut faire mieux ensemble : moins de sucres et de grignotage, un brossage régulier et consciencieux et une visite annuelle chez votre chirurgien-dentiste font partie des réflexes à adopter ! Abonnez-vous également à notre newsletter et lisez régulièrement les articles du webzine. Sus aux bactéries !

Votre connaissance de la santé bucco-dentaire est encore partielle, pourtant vous êtes aussi concerné.e, car nous avons tous un rôle à jouer. En consacrant quelques minutes chaque jour à nos dents, nous pouvons garder le sourire. Notre prescription pour en savoir plus ? Découvrir les réflexes à adopter, vous abonner à notre newsletter et lire régulièrement les articles du webzine !

Bravo, vous semblez en effet incollable sur la santé bucco-dentaire. C’est avec des idées claires et des informations justes que chacun d’entre nous peut vraiment être acteur d’un système en bonne santé qui permet à chacun d’être bien accompagné ! Notre prescription pour aller plus loin ? Un abonnement à notre newsletter et la lecture régulière des articles du webzine !

Bien agir avec
la santé bucco-dentaire
Partager mes
bonnes pratiques