Aller au contenu principal
Enfant malade

Au secours mon enfant est malade et mon médecin ne répond pas…

29 janvier 2021 L'oeil de l'expert

Aujourd’hui, sur de nombreux territoires, trouver un médecin traitant, obtenir un rendez-vous médical dans la journée, être accompagné dans son parcours de soins devient un problème de plus en plus important. Pour donner à chaque Français la possibilité d’être soigné et à chaque professionnel de santé d’exercer dans de bonnes conditions, notre système de santé doit se transformer. Parmi les solutions avancées : les communautés professionnelles territoriales de santé qui doivent permettre de créer, sur un territoire donné, un véritable collectif de soins au service de la santé des patients.

Sophie est inquiète. Depuis plusieurs jours, son fils de 8 mois n’est pas bien et là, son état empire. Il a de la fièvre, beaucoup de fièvre et des petits boutons sont apparus sur son ventre. Il est 17h. Elle vient d’appeler son médecin traitant mais impossible d’avoir un rendez-vous. Et pas question d’aller aux urgences ; elle en a pour toute la nuit et elle sait que ce n’est la meilleure réponse… Heureusement, la secrétaire du cabinet lui a trouvé la solution : un médecin traitant du secteur dispose d’un créneau ! Elle est rassurée : son fils va pouvoir être pris en charge…

Sophie ne le sait pas mais c’est parce que son médecin traitant a adhéré à la communauté professionnelle territoriale de santé de son territoire qu’elle a obtenu ce rendez-vous « non programmé » avec un autre médecin, proche de chez elle.
Pourquoi ? Comment ? OPFM vous explique.

Une CPTS, qu'est-ce que c'est ?

Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) sont l’une des mesures phare du plan de transformation de notre système de santé intitulé « Ma santé 2022 ».

Créées à l’initiative de professionnels de santé libéraux, ces structures doivent leur permettre, sur un territoire délimité, de « mieux travailler ensemble » pour notamment :

  • favoriser l’accès aux soins de la population du territoire,
  • assurer la prise en charge des soins non programmés afin d’éviter le recours aux urgences hospitalières,
  • améliorer les parcours de santé en optimisant la prise en charge coordonnée,
  • agir sur la prévention et mieux prendre en charge les maladies chroniques,
  • assurer l’attractivité du territoire pour lutter contre la désertification médicale.
Que fait une CPTS ?

Si l’Assurance Maladie apporte un soutien financier à son fonctionnement, ce sont bien ces professionnels de santé de terrain qui mettent en place des solutions concrètes pour organiser la CPTS. De par leur proximité avec les patients, ils sont en effet les mieux placés pour identifier les problématiques récurrentes et trouver des solutions adaptées aux spécificités de leur territoire.

Des bénéfices pour les professionnels de santé et les patients

En adhérant à une CPTS, les professionnels de santé bénéficient d’une meilleure organisation du parcours de soins du patient (gains de temps dans l’accueil et l’orientation), d’un fonctionnement collectif évitant l’isolement, d’un dialogue facilité entre les acteurs du territoire.

Quant aux patients, ils obtiennent un rendez-vous médical adapté à leur situation, notamment en cas de soins non programmés (comme Amélie ce soir). Ils bénéficient d’une prise en charge coordonnée entre tous les professionnels de santé concernés. Ils ont plus facilement accès à un médecin traitant.

Pour en savoir plus :
https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/masante2022/

Naissance de la première CPTS dans le département des Vosges
Le 14 décembre 2020, le contrat officialisant la création de la première communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) dans le département des Vosges a été signé entre les professionnels de santé porteurs de ce projet, l’Assurance Maladie des Vosges et la délégation territoriale de l’Agence régionale de santé Grand Est.

La CPTS de la Plaine et de l’Ouest vosgien réunit ainsi 44 professionnels de santé (infirmières, pharmaciens, diététicienne, pédicures-podologues, kinésithérapeutes, médecins, cardiologues, rhumatologue, psychologue, dentiste) et un EHPAD autour d’un projet de santé destiné à renforcer et développer l’exercice coordonné, et à améliorer la prise en charge médicale de la population du territoire.

Témoignage du Dr Marie-France GERARD, présidente de la CPTS de la Plaine et de l’Ouest vosgien
« Ce projet a été initié dès juin 2018 ! À l’époque, 4 des 7 médecins généralistes en activité sur le territoire avaient plus de 62 ans. Leur départ en retraite devait être anticipé ; pour cela, il était essentiel d’encourager de nouvelles installations dans ce territoire rural. Derrière la création de cette CPTS, il s’agissait donc de rendre le territoire attractif pour l’installation de jeunes professionnels de santé.

Docteur Gérard


En parallèle, un diagnostic territorial a permis de mettre en exergue d’autres axes de travail propres au territoire comme, par exemple :

  • en matière de parcours : améliorer la prise en charge des patients diabétiques et l’organisation des entrées/sorties d’hospitalisation ;
  • en matière d’accès aux soins : réduire le nombre de patients sans médecin traitant, permettre une réponse aux soins non programmés au sein de la CPTS, améliorer l’accès au second recours ;
  • enfin, en matière de prévention : favoriser la vaccination anti-grippale et le dépistage des cancers, lutter contre les addictions, être attentif aux questions de santé mentale. »

Ensemble, améliorons le webzine santé

Le sujet de cet article vous a-t-il intéressé ou appris quelque chose ?

On joue

Incollable sur tous les sujets santé ?

Participants au quiz

Plutôt patient modèle ou habitudes à revoir ? Testez vos connaissances et découvrez quel type de patient vous êtes avec les tests et quiz préparés par les équipes d’On Peut Faire mieux.

Je joue