Aller au contenu principal
médicaments

Aspirine, paracétamol, ibuprofène : leur place est désormais derrière le comptoir

23 février 2020 Ça fait l'actu

Ces médicaments sont les plus consommés en France en automédication, c'est-à-dire sans avis médical et sans ordonnance. Avec près de 500 millions de boîtes de paracétamol vendues par an, la France détient le record européen ! Ces médicaments nous sont tellement familiers qu'on pourrait les croire "inoffensifs". Et si ce n’était pas vraiment le cas ?

La récente décision de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) nous rappelle les dangers de ces médicaments vendus sans ordonnance et à portée de main. Mais depuis janvier 2020, ces spécialités ne sont plus en libre-service dans les pharmacies. Ils peuvent toujours être achetés sans ordonnance mais doivent être remis par le pharmacien… qui en profitera pour nous délivrer ses bons conseils. 

"Il y a quelques années, la mise en accès libre de produits remboursables a été encouragée par les pouvoir publics, nous explique Alain Boetsch, président de la Chambre Syndicale des Pharmaciens du Bas-Rhin. Cela a pu entraîner des problèmes. Cette nouvelle mesure est donc très positive. Elle renforce notre rôle de conseil, auquel on tient beaucoup ! Pour un anti-inflammatoire, par exemple, on demande systématiquement si la personne connaît le produit et sait comment l'utiliser. On l'interroge aussi sur d'autres prises de médicaments, pour éviter toute interaction ou tout surdosage." 

Paracétamol et greffe de foie 

Sûr et efficace lorsqu’il est correctement utilisé, le paracétamol peut être tout aussi dangereux en cas de dépassement des doses habituelles, comme l'indique ce fait divers datant de l'été dernier : un Parisien de 22 ans, en pleine santé, a dû recevoir une greffe du foie en urgence, parce qu'il tentait de calmer une rage de dents en multipliant les cachets de Doliprane, jusqu’à sept comprimés !
Cela ne paraît pas si exceptionnel… et pourtant c'est au-delà de la dose journalière maximale qui est fixée à quatre. 

« Le paracétamol est la première cause de greffe hépatique d’origine médicamenteuse en France. »

À retenir ➜ paracétamol
• des prises de 1000 mg au maximum 
• des prises espacées de 6 à 8 heures
• au maximum, 4000 mg par jour pour un adulte 
• jamais de traitement de plus de 3 jours sans consulter 

Et du côté des anti-inflammatoires ? 

Tout aussi efficaces quand ils sont bien utilisés, tout aussi dangereux dans le cas contraire ! Consommés sans modération, les anti-inflammatoires comme l'ibuprofène peuvent avoir des effets très indésirables au niveau cardio-vasculaire et rénal, avec des complications graves. Tout le monde est concerné, il s’agit donc de se montrer vigilant lorsque l’on sort la boîte de l’armoire à pharmacie.
 
Par ailleurs, les anti-inflammatoires sont totalement à proscrire chez la femme enceinte, ils sont toxiques pour le fœtus à partir du sixième mois. À partir du troisième mois, préfèrent dire certains médecins. 

À retenir ➜ ibuprofène
• des prises de 400 mg au maximum 
• des prises espacées de 6 à 8 heures
• au maximum, 1200 mg par jour pour un adulte 
• jamais de traitement de plus de 3 jours sans consulter 

Sous cet éclairage, on comprend mieux la décision de l'ASNM, que nombre de pharmaciens avaient anticipée : en matière de médicament aussi, mieux vaut prévenir que guérir !

"Demander conseil à votre pharmacien ? Ne vous en privez pas !"

Vous avez un doute sur la bonne utilisation d'un médicament que vous avez dans votre armoire à pharmacie ? Alain Boetsch vous confirme que "vous pouvez venir en pharmacie avec votre boîte, demander conseil et repartir sans rien acheter, cela fait partie de notre rôle de conseil."

Ensemble, améliorons le webzine santé

Le sujet de cet article vous a-t-il intéressé ou appris quelque chose ?

personnages se serrant la main

Autour des médicaments, les bonnes pratiques existent !

Colette
54700 Pont-à-Mousson
4 mars 2020

Quand il me reste des médicaments, je dis au pharmacien de ne me donner que ce dont j'ai besoin, et pas toute la quantité indiquée sur l'ordonnance.

Médicaments

Haut
269

Cédric
67000 Strasbourg
29 novembre 2019

« Quand je sens que le rhume commence à pointer le bout de son nez, je fais des inhalations avec quelques gouttes d'huile essentielle et je fais des lavages de nez à l'eau de mer. Et je me lave aussi souvent les mains ! »

Médicaments

Haut
515

Aurélie
02850 Tréloup
24 mars 2020

Je vais aller voir un nutritionniste et voir ce que je peux faire pour mettre en place une meilleure hygiène de vie.

Médicaments

Haut
266

Découvrir d'autres
bonnes pratiques
Partager mes
bonnes pratiques

Lire aussi...

médecin donnant une ordonnance à une patiente

Durée de validité des ordonnances : comment s’y retrouver ?

13 juin 2017 Incollables

La durée de validité des ordonnances : un casse-tête pour vous ? Voilà un petit guide pour vous aider. Pour acheter vos médicaments, vos…

Un médecin assit sur son bureau

Consommer trop de médicaments peut nuire gravement à la santé !

5 février 2018 L'oeil de l'expert

Thomas Vogel, gériatre aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, nous explique les risques liés à la consommation de plusieurs médicaments…

médicaments

Service médical rendu : tout comprendre en un Klik

10 janvier 2020 Le dossier du mois

Comment est fixé le taux de remboursement d'un médicament ? Qui définit son prix ? Selon quels critères ? On Peut Faire Mieux vous propose…

laborantine tenant un tube de médicaments

Vous souhaitez en savoir plus sur les médicaments ou tester vos connaissances ?

C'est par ici