vaccin contre la grippe

6 bonnes raisons de se faire vacciner contre la grippe saisonnière

6 idées reçues sur la grippe saisonnière et comment se faire vacciner. On vous dit tout !

Chaque année 2 à 8 millions de personnes sont touchées par le virus de la grippe.
Très contagieuse, elle peut être grave pour les personnes les plus fragiles telles que les personnes
 âgées ou atteintes de maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes obèses et les nourrissons. 14 400 décès ont été attribués à la grippe l’an dernier en France.
Pourtant, le taux
 de couverture vaccinale est en baisse. L’Alsace n’est pas épargnée. Le taux de vaccination est passé de 48,8% à 47,3% entre 2015 et 2016 dans le Bas-Rhin, et de 44,1% à 42,2% dans le Haut-Rhin.

En se faisant vacciner et en appliquant quelques gestes simples, on peut se protéger et protéger les autres. Pour vous convaincre de l’intérêt de la vaccination, mettez à l’épreuve ces idées reçues sur cette maladie saisonnière qui n’est pas un gros rhume !

6 idées reçues sur la grippe saisonnière

1. La grippe, c’est pas si grave
FAUX ! Chaque année, la grippe tue, en particulier les populations sensibles. Il est important de se souvenir que c’est une infection virale contagieuse et que ses effets peuvent avoir de lourdes conséquences.
2. Le vaccin contre la grippe, c’est seulement pour les personnes âgées
FAUX ! Effectivement, la grippe est particulièrement dangereuse pour les personnes de plus de 65 ans en raison des complications possibles telles que les infections pulmonaires. Mais la vaccination est aussi recommandée pour les enfants et les adultes atteints de maladies chroniques (maladies cardiaques, asthme, diabète…), car la grippe risque d’aggraver leur pathologie.
3. Le vaccin est dangereux pour la femme enceinte et son bébé
FAUX ! Bien au contraire ! Les femmes enceintes ont un risque plus important de complications pulmonaires et cardiaques si elles contractent la grippe au 2 e ou 3 e trimestre de grossesse. La vaccination permet ainsi d’éviter un risque d’hospitalisation et de traitements lourds. De plus, les anticorps maternels fabriqués lors de la vaccination traversent le placenta et protègent le nourrisson jusqu’à ses 6 mois !
4. La vaccination est plus dangereuse que la grippe
FAUX ! Les complications de la grippe sont bien plus graves que les éventuels effets secondaires du vaccin (douleur au point d’injection, fièvre…).
5. La vaccination peut donner la grippe
FAUX ! Le virus présent dans le vaccin est inactif. Il est donc impossible d’attraper la grippe à cause de la vaccination. En revanche, la stimulation des anticorps peut générer ce qui ressemble à un “syndrome grippal”, à savoir de légers symptômes grippaux qui ne sont pas la grippe !
6. On peut soigner la grippe avec des antibiotiques
TOUJOURS FAUX ! Les antibiotiques sont absolument inutiles pour traiter la grippe. De plus, s’il est possible de soigner la grippe elle-même, c’est parfois plus compliqué de soigner ses complications qui peuvent être sérieuses ; d’autant que l’organisme est très affaibli.

“Ne laissons pas la grippe nous gâcher l’hiver !”

Contre cette maladie, l’Assurance Maladie recommande de se faire vacciner chaque année, au début de l’automne. Pourquoi ? Car la protection du vaccin n’est pas définitive (elle dure de 6 à 12 mois) et parce qu’il faut compter environ 15 jours entre le moment de vaccination et le moment où l’on est protégé. L’idéal, c’est donc de ne pas attendre le plus fort de l’épidémie pour se vacciner.

Alors, comment procéder ?

Vous avez peut-être déjà reçu une invitation et un bon de prise en charge de votre caisse d’Assurance Maladie. Ce bon vous permet de bénéficier gratuitement du vaccin contre la grippe.
3 situations peuvent se présenter :
1. Vous vous êtes déjà fait vacciner les années précédentes
Dans ce cas, vos démarches sont simplifiées. Vous pouvez directement retirer votre vaccin à la pharmacie et aller vous faire vacciner par un infirmier ou un médecin, sans prescription médicale. Il vous suffira de présenter votre bon de prise en charge intitulé “Vous avez déjà été vacciné contre la grippe.”
2. C’est votre premier vaccin
Vous devez d’abord consulter votre médecin en lui apportant votre bon de prise en charge. Celui-ci décidera de vous le prescrire si c’est nécessaire. Vous pourrez ensuite retirer votre vaccin gratuitement en pharmacie.
3. Vous êtes enceinte, vous souffrez d’obésité ou vous faites partie de l’entourage familial d’un nourrisson fragile
Si vous n’avez pas reçu de courrier de prise en charge, votre médecin ou votre sage-femme peut vous prescrire le vaccin, qui sera pris en charge intégralement.

Bien sûr, si vous n’avez pas reçu le bon de prise en charge, il est quand même possible de vous faire vacciner, sur avis de votre médecin.
Pour tout savoir sur le vaccin et les gestes simples de prévention, rendez-vous sur ameli !