Médicaments génériques

Médicaments génériques : un article pour ceux qui auraient encore des doutes

Réflexe santé -

Vous faites sûrement partie des 7 Français sur 10 qui utilisent les médicaments génériques quand ils sont malades ! Il est très probable que, comme 91% d’entre eux, vous en soyez tout à fait satisfaits ! Pourtant, certaines personnes émettent encore des doutes sur l’équivalence et la sécurité d’emploi des médicaments génériques par rapport aux médicaments d’origine. Notamment en Alsace où seulement 3 boîtes de médicaments remboursées sur 10 sont des génériques. Et si on en finissait avec les idées reçues ?

C’est nouveau ?

Oh que non ! Les médicaments génériques sont présents en France depuis déjà 20 ans ! Ils sont conçus à partir d’une molécule dont l’efficacité et la sécurité d’emploi bénéficient d’un recul d’environ 10 ans d’études et d’au moins 10 ans d’utilisation. C’est sûr, avec les médicaments génériques, il n’y a pas de mauvaise surprise ! Ce n’est pas pour rien qu’une grande majorité des patients, des médecins et des pharmaciens, leur font confiance.

Pourquoi leur faire confiance ?

Devenir générique ça se mérite ! Ce statut s’obtient seulement à condition d’avoir prouvé sa bioéquivalence avec le médicament d’origine et sa qualité. S’il ne réunit pas ces deux conditions, un médicament générique n’obtient pas d’autorisation de mise sur le marché. La bioéquivalence est la garantie absolue d’une efficacité thérapeutique et d’une sécurité d’emploi identiques à celle du médicament d’origine, quelles que soient ses différences de présentation ou de goût. Pour encore plus de sécurité, la conformité des essais de bioéquivalence des médicaments génériques est régulièrement inspectée. Sans oublier le système de pharmacovigilance qui veille à prévenir et à surveiller de très près les risques d’effets indésirables. Alors, rassuré ?

Il y en a beaucoup ?

Plutôt, oui ! Actuellement, il existe déjà 5 000 médicaments génériques en France, qui permettent de traiter la plupart des maladies, des plus bénignes aux plus graves (comme
le cancer).

Qu’est ce qu’on y gagne ?

A l’échelle nationale : de formidables économies ! En moyenne 30 % moins chers que les médicaments d’origine, ils ont permis d’économiser pas moins de 8,5 milliards d’euros en seulement 6 ans ! Ce sont autant de moyens directement investis dans la recherche et l’innovation, l’accès aux soins pour tous et notre système de santé que nous souhaitons
tous faire perdurer. Pour votre porte-monnaie : c’est aussi la garantie de bénéficier d’un tiers-payant automatique qui vous évite d’avancer des frais. Ce serait dommage de dépenser plus pour
la même efficacité, non ?

Mais alors, pourquoi certaines personnes se plaignent-elles d’un effet indésirable avec le médicament générique qu’ils n’avaient pas avec le médicament d’origine ?

Tout médicament peut présenter des effets indésirables. Les médicaments génériques n’en présentent pas plus que les médicaments d’origine correspondants. Les études scientifiques menées en double aveugle (c’est-à- dire sans que les patients sachent s’ils prennent un médicament d’origine ou un médicament générique) montrent une sécurité d’emploi équivalente. En clair, si une personne a 5% de risque d’avoir un effet indésirable avec un médicament d’origine, elle aura le même pourcentage de risque avec le médicament générique ! En revanche, elle peut aussi ne jamais avoir d’effet indésirable, en avoir un immédiatement ou au bout de plusieurs mois. Donc, sur ce point-là comme sur l’effet thérapeutique, il n’y a aucune différence entre les médicaments génériques et
les médicaments d’origine.

Comment un médicament générique peut-il être moins cher s’il est de même qualité ?

Si les laboratoires qui fabriquent les médicaments génériques proposent un prix en
moyenne 30 % moins cher, c’est grâce aux économies réalisées principalement sur les frais de recherche et développement (car le médicament générique est conçu à partir d’une molécule déjà commercialisée et bien étudiée). Sans compter que ces laboratoires investissent beaucoup moins dans le marketing et la publicité.

Vous l’avez donc compris, les médicaments génériques ne sont pas des médicaments « low cost » et méritent toute votre confiance ! Tous ensemble, on peut encore faire mieux pour faire des économies en bénéficiant d’une qualité de soin équivalente !

Maintenant que vous savez tout sur les médicaments génériques, faites passer le message ! Et n’hésitez pas à réagir et à nous faire part de vos interrogations.

Aidez-nous à améliorer le webzine !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.